Canalisateurs de France

Enquête trimestrielle Canalisateurs de France

Le 1er trimestre 2017 affiche des perspectives encourageantes et vient conforter la tendance constatée dans l’ensemble des travaux publics.

Le chiffre d’affaires canalisations affiche une hausse de 6% par rapport au premier trimestre 2016, qui était cependant très bas. Les soldes d’opinions portant sur l’état des indicateurs au prochain trimestre (chiffre d’affaires, emploi permanent, emploi intérimaire) sont supérieurs à ceux de l’an dernier et sont positifs, bien que restant timides. Le carnet de commande se remplit passant à 4,2 mois, contre 3,6 en moyenne sur l’année 2016. Le niveau très faible des prix demeure le principal frein à une reprise sereine et les qualificatifs des entreprises sur ce point restent pessimistes.

USIRF

Enquête mensuelle de l'Union des Syndicats de l'Industrie Routière Française

L’enquête mensuelle à fin mai 2017 montre que le chiffre d’affaires est supérieur de + 10,5 % par rapport à mai 2016 et que le chiffre d’affaires cumulé en mai 2017 est supérieur de 11,1% par rapport à celui cumulé en mai 2016.

Le carnet de commande à fin mai 2017 est en hausse de 4,8%. Si l’on compare la variation du carnet de commande restant à réaliser dans l’année par rapport à la même période 2016, la hausse est de + 4,1%. La baisse des effectifs elle se réduit en mai 2017. L’intérim repart à la hausse. Ces indicateurs pourraient signifier une évolution plus favorable pour l’emploi pour les mois à venir.

Forte de ces informations nationales et régionales, la commission Economique de l’USIRF a donc revu ses prévisions 2017 à la hausse. Elle envisage une progression du chiffre d’affaires de +  5%. Toutefois elle table sur une inflation de l’ordre de +3% compte tenu de la progression des coûts salariaux combinée à  la hausse des produits pétroliers  (bitume et carburants). En volume l’activité pourrait être de +2%.

FNTP

Enquête mensuelle d'activité FNTP

L'activité en mai est en légère baisse (-0.7 % par rapport à mai 2016). Sur les 5 premiers mois de 2017, les travaux réalisés sont stables (-0.3 % par rapport à janvier/mai 2016). OUtre la fragilité de la reprise dans les Travaux Publics, la fusion des intercommunalités a contribué à retarder la réalisation des chantiers.

SPRIR

Enquête trimestrielle Syndicat Professionnel Régional de l'Industrie Routière

Les réponses des 20 Syndicats Régionaux (SPRIR) sur leurs perspectives d’activité 2017 en cette fin de 1er semestre 2017 permettent de confirmer une amélioration de l’activité en 2017.

La plupart des régions envisagent une hausse d’activité pour 2017, seules deux d’entre elles prévoyent une stabilité par rapport à l’année 2016 (Auvergne et PACA). La hausse envisagée reste toutefois mesurée à l’exception de la Haute Normandie (+10%), de la Basse Normandie (+5%) et de l’Aquitaine (+5%). Les autres régions prévoient une hausse comprise entre +1% et + 3,5%. La hausse envisagée en Ile de France est mesurée (+1,5%) car les projets du Grand Paris ne produiront leurs effets pour les entreprises routières qu’à partir de 2018.

Indicateurs d'activités départementaux

Indicateurs marchés Vecteur Plus

La FRTP IdF a missionné la société VECTEUR PLUS afin qu'elle recueille et synthétise les marchés de travaux passés sur l'IdF selon différents paramètres (nature, valeur, métier, maître d'ouvrage) et selon 3 repères temporels (trimestriel, annuel, sur 12 mois glissants).

Vous trouverez ci-après :

Si vous souhaitez des informations détaillées sur les trimestres antérieurs, faites une demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Budgets Départements IdF

Vous trouverez ci-après :

Lire la suite...