UNICEM

Lettre mensuelle de l'UNICEM

Après une première moitié de l’année 2017 plutôt vigoureuse dans le secteur des matériaux, où l’activité a progressé sur un rythme de + 4,4 % sur un an pour les granulats et de + 6 % pour le BPE (données cvs-cjo), la reprise semble marquer le pas au troisième trimestre.

Pause ? Essoufflement ?... Les mois d’été sont venus rappeler que le mouvement de redémarrage, s’il est bien enclenché, reste encore hésitant et très graduel, notamment dans le segment des granulats. Les volumes d’activité ont en effet stagné sur les trois derniers mois connus et il faudra compter sur un dernier trimestre plus solide pour terminer l’année sur les tendances attendues. Les indicateurs conjoncturels plaident toutefois dans ce sens.

Que ce soit du côté du bâtiment comme de celui des travaux publics, les professionnels se montrent confiants et témoignent de carnets de commandes sensiblement regarnis.

 

 

Canalisateurs de France

Enquête trimestrielle Canalisateurs de France

Le 1er trimestre 2017 affiche des perspectives encourageantes et vient conforter la tendance constatée dans l’ensemble des travaux publics.

Le chiffre d’affaires canalisations affiche une hausse de 6% par rapport au premier trimestre 2016, qui était cependant très bas. Les soldes d’opinions portant sur l’état des indicateurs au prochain trimestre (chiffre d’affaires, emploi permanent, emploi intérimaire) sont supérieurs à ceux de l’an dernier et sont positifs, bien que restant timides. Le carnet de commande se remplit passant à 4,2 mois, contre 3,6 en moyenne sur l’année 2016. Le niveau très faible des prix demeure le principal frein à une reprise sereine et les qualificatifs des entreprises sur ce point restent pessimistes.

 

SPRIR

Enquête trimestrielle Syndicat Professionnel Régional de l'Industrie Routière

Les réponses des 20 Syndicats Régionaux (SPRIR) sur leurs perspectives d’activité 2017 en cette fin de 1er semestre 2017 permettent de confirmer une amélioration de l’activité en 2017.

La plupart des régions envisagent une hausse d’activité pour 2017, seules deux d’entre elles prévoyent une stabilité par rapport à l’année 2016 (Auvergne et PACA). La hausse envisagée reste toutefois mesurée à l’exception de la Haute Normandie (+10%), de la Basse Normandie (+5%) et de l’Aquitaine (+5%). Les autres régions prévoient une hausse comprise entre +1% et + 3,5%. La hausse envisagée en Ile de France est mesurée (+1,5%) car les projets du Grand Paris ne produiront leurs effets pour les entreprises routières qu’à partir de 2018.

USIRF

Enquête mensuelle de l'Union des Syndicats de l'Industrie Routière Française

L’amélioration de l’activité se confirme mais la hausse des coûts atténue le résultat en volume.
L’enquête mensuelle à fin août 2017 montre que le chiffre d’affaires cumulé à fin septembre 2017 est supérieur de 6.8% par rapport à celui cumulé en septembre 2016 malgré un indice du mois d’août en repli de 1,4% par rapport  au chiffre d’affaires du mois de septembre 2016.
Le carnet de commande à fin septembre  2017 est en hausse de 11%. Si l’on compare la variation du carnet de commande restant à réaliser dans l’année par rapport à la même période 2016, la hausse est de + 6.4%. On constate ni une baisse ni une augmentation des effectifs permanents à fin septembre même si le nombre de cadres repart à la hausse, +2.6%. L’intérim est toujours en hausse.

 

FNTP

Enquête mensuelle d'activité FNTP

En dépit d'une amélioration en juin, l'évolution de l'activité dans le secteur des Travaux Publics reste encore hésitante sur l'ensemble du semestre. Les perspectives pour le 3ème trimestre 2017 semblent néanmoins s'améliorer selon une récente enquête d'opinion de juillet.

Enquête trimestrielle d'opinion

Selon les entrepreneurs interrogés en juillet 2017, le climat conjoncturel dans les Travaux Publics est de nouveau plus favorable qu'au trimestre précédent. Le retour de la confiance se confirme : tous les soldes d'opinion augmentent et se situent au dessus de leur moyenne à long terme.

Lire la suite...