UNICEM

Lettre mensuelle de l'UNICEM

Rentrée contrastée

Les premiers chiffres disponibles pour ce début d’automne confirment le mouvement de fond de modération de l’activité amorcé depuis le début de l’année dans les matériaux de construction. Tendanciellement, les volumes de production se replient mois après mois, pesant sur les rythmes de croissance annuelle. Ce constat est cependant beaucoup plus marqué dans le segment du béton prêt à l’emploi que dans celui des granulats qui bénéficie sans doute encore de la dynamique porteuse insufflée par la conjoncture des travaux publics et des travaux routiers. En revanche, du côté du BPE, même si les enquêtes menées auprès des professionnels du bâtiment font encore preuve d’une belle résilience, le repli des mises en chantier de logements engagé depuis plusieurs trimestres finit par se solder par un freinage sensible de la demande de matériaux. Reste que bon nombre d’indicateurs sont encore bien orientés, ce qui suggère un atterrissage de fin d’année plutôt maîtrisé.

Les indicateurs de demande traduisent toujours un climat très porteur du côté des travaux publics, tandis que, du côté du bâtiment, le moral des professionnels du gros œuvre se maintient en dépit du retournement du cycle du résidentiel.