UNICEM

Lettre mensuelle de l'UNICEM

La rentrée confirme le redressement en cours

Le rebond estival des productions de granulats et de BPE, amorcé dès le mois de juin, aura finalement été plus rapide qu’anticipé, porté par les besoins d’achèvement des chantiers interrompus par le confinement et par des carnets de commandes plutôt bien garnis dans un contexte de tension sur les capacités productives. Ce redressement s’est poursuivi en septembre même s’il a un peu perdu en intensité.

Au troisième trimestre, les volumes produits dépassaient de +4 % ceux de l’an passé pour les granulats et de +6 % pour le BPE (données CVS-CJO), preuve qu’un rattrapage est bien à l’œuvre compte tenu de la décélération de l’activité qui était “normalement” attendue au second semestre 2020.
Mais l’assèchement graduel des nouvelles prises de commandes, dans le gros œuvre comme dans les travaux publics, devrait modérer ce mouvement dans les prochains mois. Et la décision du re-confinement à fin octobre, même si cette fois le secteur du BTP n’est pas directement concerné, éloigne un peu plus encore la perspective d’un retour aux niveaux d’activité d’avant crise, d’ores et déjà hors de portée avant 2022.